4 mai 2017

Un cours de peinture à l'huile.



Un cours de peinture à l'huile.


Après mes nombreuses difficultés pour peindre Santorin, je grave dans mon esprit les leçons du blog sboisse .free.fr. Je garde mon essai infructueux sous le coude pour reprendre plus tard et faire d'abord quelques progrès.

http://sboisse.free.fr/art/cours-peinture-a-l-huile-4-santorin-la-nuit.php

http://sboisse.free.fr/art/cours-peinture-a-l-huile-3-santorin-le-soir.php


Par où commencer 

Après avoir peint le tableau  "Santorin le Soir", l'idée m'est venu de faire un dyptique en peignant le même paysage la nuit, donc avec un ciel bleu nuit. Mais tant qu'à "inverser" la couleur du ciel (et remplacer le Soleil par la Lune), pourquoi ne pas aussi inverser la gauche et la droite de la peinture ? C'est de cette idée que tout est parti.
Santorin la nuit, peintur de Serge Boisse

Bon, on y va 

Première étape (20') :

Comme pour Santorin le soir, je commence par le fond. Ici, il sera bleu, naturellement.  Je suis impatient, je me dis que comme je ne fais que reproduire (en inversant, OK) ma toile précédente, ça devrait aller plus vite. Hum !

A ce stade et pour un bon bout de temps encore, je dilue seulement à la térébenthine.

Étape 2 (30')

La première difficulté dans ce tableau, c'est de respecte rla symétrie avec santorin le soir. Pour cela, chaque chose doit être à sa place sur le tableau, au centimètre près (pas au milimètre quand même !). Donc je trace avec l'extrémité d'un pinceau l'emplacement de tous les bâtiments, en commençant cette fois par la droite pour changer un peu. (Pas recommandé pour un droitier, ceci dit).
Etape 3 (2h)

Je continue à tracer, et comme c'est barbant je peint aussi un peu les couleurs de manière à pouvoir me repérer ensuite. Pas la peine d'être trop soigneux à ce stade, sout ça sera recouvert lorsque je commencerait à peindre avec de l'huile.
Etape 4 (2h)

Ca prend forme. J'utilise deux bleus ici, l'outremer et le cobalt. Et, même si c'est contre mes principes, ici je suis contraint d'utiliser de la peinture blanche. Les aplats marrons sont en terre de sienne brulée tout simplement.

Tout ça prend fichtrement plus de temps que je ne pensais
Etape 5 (1h)

Allez, un peu de noir et de marron (mélangé à du bleu) pour accentuer un peu.  Je trace quelques fenêtres, et le clocher au premier plan.

La structure d'ensemble est en place, et je commence à avoir une bonne idée de ce que je veux pour le résultat final.

Etape 6 (3h)
Bon, on passe à l'huile pour diluer la couleur. Je reprends ainsi tout le ciel, le dôme de l'église au centre,  et (en marron et rouge) les arcades en bas à gauche.
Etape 7 (3h)

Je reprends toute la partie droite : il faut donner l'impression des ombres (même si, vous le remarquerez, il n'y a aucune ombre tracée dans le tableau, il est quand même important que les surfaces opposées à la lumière soient peintes en couleurs plus sombre). Le changement sur l'église au premier plan est radical.
Le tableau gagne en profondeur de champ. En général, pour suggérer celle-ci dans un paysage, on peint les arrière plans en couleurs plus ternes que le premier plan. J'ai choisi de faire exactement l'inverse : c'est la nuit...
Etape 8 (3h)

Même travail sur la partie gauche du tableau.

Je me recule pour m'imprégner de sa structure, du ressenti... C'est pas mal. Mais l'ensemble est un peu confu. En dehors du point focal évident que constitue la Lune, l'oeil manque de "points d'accroche" où il pourrait se reposer.


Etape 9 (1h)

Donc quelques touches de couleur rouge, presque transparentes, pour faire ressortir la maison au premier plan .
Je signe... (en bas à gauche), mais je m'aperçois assez vite que ce n'est pas tout à fait fini.

Etape 10 (0 minutes)

Il est amusant de comparer avec l'image "en négatif" (couleurs rouge et bleu inversées) du tableau Santorin le soir (ci-contre).
On voit que sur le tableau "le soir" inversé, les maisons à droite sont plus rouges. Ceci dit, la nuit, tous les chats sont gris (ou bleus). donc je ne m'en sort pas trop mal.
Vous pouvez jouer au jeu des sept erreurs en comparant avec l'image  précédente (ou suivante).
Etape finale (3h). J'ai décidé d'accentuer un peu les contrastes de couleur pour  accentuer la sensation de nuit et d'un paysage calme sous la lune. Un peu de rouge, un peu de noir, des détails à fignoler...


C'est fini ! Ouf ! Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Vous pouvez admirer le résultat en grand sur la page "mes tableaux" de mon site
Enregistrer un commentaire