27 mai 2011

Solutions locales pour un désordre global .


Vidéos dans le blog www.coachspirituel.eu : solutions locales pour un désordre global . dualité universelle.


Mon commentaire: Ne faut-il pas changer de mode de pensée qui veut qu'il n'y ait d'autres mondes possible que le monde économique auquel a abouti 2000 ans d'histoire? (c'est à dire l'ordre marchand qu'évoque J. Attali dans "une brève histoire de l'avenir).

"Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives." Coline Serreau.









26 mai 2011

Les limites de la connaissance 3-1) le programme de Hilbert et les indécidables. Partie 1) le programme de Hilbert.


Les limites de la connaissance 3) le programme de Hilbert et les indécidables.
 Partie 1) le programme de Hilbert.

Préambule.
La science nous permettra-t-elle un jour de tout savoir? Ne rêve-t-elle pas d'une formule qui explique tout? N'y aurait-il rien qui entrave sa marche triomphale? Le monde deviendra-t-il transparent à l'intelligence humaine? Tout mystère pourra-il être à jamais dissipé?

Hervé Zwirn pense qu'il n'en n'est rien.La science, en même temps qu'elle progresse à pas de géant marque elle même ses limites. C'est ce que montre la découverte des propositions indécidables qui ont suivi le théorème de Gôdel. Ou celle des propriétés surprenantes du chaos déterministe. Ou encore les paradoxes de la théorie quantique qui ont opposé Einstein et Bohr  en mettant en cause toute notre manière de penser.
L'analyse de ces limites que la science découvre à sa propre connaissance conduit à poser une question plus profonde: qu'est ce que le réel?

La certitude en mathématiques. 
Les conclusions de l'article sur l'empirisme logique aboutissent à une vision du monde qui refuse au savoir toute certitude assurée et qui remet en cause le statut même de la réalité extérieure; la science n'est que le discours le plus simple et le plus commode en adéquation avec nos expériences; Les objets physiques ne sont que des entités intermédiaires que nous postulons pour que nos lois soient les plus simples possibles, mais rien ne nous garantit que leur existence est plus réelle que celle des dieux de l'antiquité. 

Le programme finitiste de Hilbert.
L'idée de Hilbert est d'enfermer la totalité des mathématiques dans un système formel finitiste
Ces espoirs ont été ruinés par les théorèmes de Gödel les "indécidables".





Le programme de Hilbert et les indécidables.

"Est-il possible de raisonner sur des objets qui ne peuvent être définis en un nombre fini de mots? [...]Quant à moi, je n'hésite pas à répondre que ce sont de purs néants. Poincaré (1919).
"Du paradis créé pour nos par Cantor, nul ne doit pouvoir nous chasser."                     Hilbert (1926). 
Blog images des mathématiques: la vérité et les indécidables




1) La certitude en mathématiques. 

21 mai 2011

Les limites de la connaissance 2) l'effondrement des fondations, L'empirisme logique


Préambule.
La science nous permettra-t-elle un jour de tout savoir? Ne rêve-t-elle pas d'une formule qui explique tout? N'y aurait-il rien qui entrave sa marche triomphale? Le monde deviendra-t-il transparent à l'intelligence humaine? Tout mystère pourra-il être à jamais dissipé?

Hervé Zwirn pense qu'il n'en n'est rien.La science, en même temps qu'elle progresse à pas de géant marque elle même ses limites. C'est ce que montre la découverte des propositions indécidables qui ont suivi le théorème de Gôdel. Ou celle des propriétés surprenantes du chaos déterministe. Ou encore les paradoxes de la théorie quantique qui ont opposé Einstein et Bohr  en mettant en cause toute notre manière de penser.
L'analyse de ces limites que la science découvre à sa propre connaissance conduit à poser une question plus profonde: qu'est ce que le réel?

La certitude en mathématiques. 
Les conclusions de l'article sur l'empirisme logique aboutissent à une vision du monde qui refuse au savoir toute certitude assurée et qui remet en cause le statut même de la réalité extérieure; la science n'est que le discours le plus simple et le plus commode en adéquation avec nos expériences; Les objets physiques ne sont que des entités intermédiaires que nous postulons pour que nos lois soient les plus simples possibles, mais rien ne nous garantit que leur existence est plus réelle que celle des dieux de l'antiquité. 


Le programme finitiste de Hilbert.
L'idée de Hilbert est d'enfermer la totalité des mathématiques dans un système formel finitiste




Les limites de la connaissance 2) l'effondrement des fondations, L'empirisme logique

Idées fortes de ce chapitre?


Les idées de Quine sont dévastatrices pour l'empirisme logique,elles inaugurent une vision du monde qui refuse au savoir toute certitude assurée et qui remet en cause le statut même de la réalité extérieure.
Quine est instrumentaliste: la science n'est que le discours le plus simple et le plus commode en adéquation avec nos expériences. Les objets physiques ne sont que des entités intermédiaires que nous postulons

On est donc conduit en apparence au dilemme consistant à choisir entre une attitude sceptique (nous ne pouvons fonder rationnellement nos croyances), et un attitude dogmatique consistant à accepter un certains de postulats comme évidents et ne demandant pas à être justifiés (par exemple, croyance que nos théories reflètent la structure du monde).
Les réflexions des épistémologues ultérieurs ainsi que les avancées faites par les scientifiques, loin de donner espoir d'arriver un jour à résoudre ces difficultés, n'ont fait qu'accentuer l'écart entre la certitude qu'on souhaiterait pouvoir attribuer à la science et le statut objectif qu'il convient de lui céder.



En exergue:
"Dans une arche, un bloc de faîte est supporté immédiatement par d'autres blocs de faîte, et finalement par tous les blocs de base collectivement, mais par aucun individuellement; Il es est de même des phrases, lorsqu'elles sont reliées dans une théorie. [... ]Peut-être devrions-nous même concevoir l'arche comme chancelant comme pendant un tremblement de terre; On comprend alors que même un bloc de la base ne pourra être soutenu, à certains moments, que par les autres blocs de base par l'intermédiaire de l'arche."                 Quine  (1960).

1) Le cercle de Vienne et l'empirisme logique.


19 mai 2011

Ma peinture de mai: "merci mon Dieu".



Ma peinture de mai: "merci mon Dieu".



Mai réveille en moi mes émotions d'enfance devant les merveilles de la nature. L'AVC que j'ai subi m'a fait découvrir un goût pour la peinture que j'ignorais et une spiritualité que je souhaite partager dans mon blog en même temps que ma soif de connaissances.
Je viens de peindre une huile que j'ai un peu honte de présenter ici dans un article, vu ses défauts. Mais elle exprime ce que je ressens: "Merci mon Dieu". 

Je rends ici un hommage à Van Gogh. C'est un peintre que j'admire dont les peintures expriment bien ce qui anime son être: passion, instabilité, déchirements intérieurs, goût pour les plaisirs. Je pense aussi à ce qu'a dû être sa spiritualité (il a voulu être prédicateur).




Fils de pasteur protestant, il est l'aîné d'une famille de 6 enfants dont Théo, de quatre ans son cadet, qui le soutiendra et avec qui il correspondra tout au long de sa vie. Il reçoit une bonne instruction et devient, en 1869, commis dans une galerie d'art. Il mène une vie instable, changeant plusieurs fois de pays et de ville. Son caractère impulsif et passionné le conduit à se faire prédicateur: trop exalté, il est bientôt relevé de ses fonctions. Profondément marqué par cette expérience apostolique, il décide à vingt-six ans de devenir peintre.
Hollande (1881-1885).  Il peint quelque 200 toiles aux tonalités sombres et terreuses privilégiant les thèmes de la vie paysanne et la nature morte. En avril et mai 1885, il peint Les Mangeurs de pommes de terre qui sera l'oeuvre la plus représentative de la période hollandaise. Sa vie amoureuse est tumultueuse et il est sans le sou. Dépressif, il part pour Paris le 1er mars 1886.
Paris (1886-1887).  Il s'installe chez son frère Théo à Montmartre où il dispose d'un atelier. Par l'entremise de Théo, il fait rapidement connaissance avec les jeunes peintres à la mode (Toulouse-Lautrec, Monet, Renoir, Degas, Seurat...). Influencé par la technique néo-impressionniste, sa touche se morcèle et sa palette s'éclaircit. Pendant cette période de bohème parisienne, il réalise quelque 220 toiles dont Le Père Tanguy qui exprime l'évolution rapide de son style. Mais son ardeur au travail et son attrait pour tous les plaisirs le conduisent au surmenage. En février 1888, il décide de partir pour le sud de la France où il pense trouver le repos et un climat plus clément.
Arles et Saint-Rémy (1888-1889).  N'ayant pour toute ressource que la rente versée par Théo, il se met au travail dès son arrivée. Invité à plusieurs reprises, Paul Gauguin, qu'il avait rencontré à Paris, arrive à Arles le 23 octobre 1888 où les deux artistes vont vivre et peindre ensemble. Après deux mois de vie commune, leurs relations se détériorent et s'achèvent par une dispute éclatante où il menace Gauguin avec un rasoir. La même nuit, en proie à une violente crise de folie, il se tranche l'oreille gauche. Il rentre à l'hôpital. Bientôt rétabli, il peint un autoportrait présentant bien en évidence son pansement. Les crises de folie se succèdent et en février 1889, il entre de plein gré à l'asile d'aliénés de Saint-Rémy-en-Provence. Malgré sa détresse mentale, il continue à peindre avec acharnement. Le style devient plus personnel. Il commence à employer des touches courbes et la couleur jaune, symbole de lumière et de chaleur, est présente dans la majorité de ses oeuvres. Elle devient fleur dans Les Tournesols et éclats lumineux dans La Nuit étoilée.
Auvers-sur-Oise (1890).  En mai, il se rend chez son frère Théo à Paris puis s'installe dans la région parisienne, près de la maison du docteur Gachet, admirateur de peinture, qui veut s'occuper de lui. Il travaille avec ardeur. Plus de 80 toiles seront exécutées à Auvers dont le Portrait du Dr Gachet et Les Champs de blé aux corbeaux. Ces compositions sont marquées par un retour à la tradition, cependant que la touche se fait plus appuyée et que perce un sentiment d'angoisse. Le 23 juillet, il écrit la dernière de ses quelques sept cents lettres à Théo. Le 27, il se tire une balle de revolver dans la poitrine et succombe deux jours plus tard.









10 mai 2011

trous noirs (article du forum les émanants)


Trous noirs (article du forum les émanants)


Voyage dans un trou noir
  


Voyage dans un trou noir (article vu dans science un blog que j'aime).



En astrophysique, un trou noir est un corps extrêmement dense dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper (à l'exception notable de la radiation de Hawking, cf. plus bas). De tels objets n’émettent donc pas de lumière et sont alors perçus noirs. Les trous noirs sont décrits par la théorie de la relativité générale. Ils ne sont pas directement observables mais plusieurs techniques d’observation indirecte dans différentes longueurs d’ondes ont été mises au point et permettent d’étudier les phénomènes qu’ils induisent sur leur environnement. En particulier, la matière qui est happée par un trou noir est chauffée à des températures considérables avant d'être engloutie et émet de ce fait une quantité importante de rayons X. Ainsi, même si un trou noir n'émet pas lui-même de rayonnement, il peut néanmoins être détectable par son action sur son environnement. L'existence des trous noirs est une certitude pour la quasi-totalité de la communauté scientifique concernée (astrophysiciens et physiciens théoriciens).

Présentation et terminologie

8 mai 2011

Vidéos pour illustrer ma lecture de la "grande hypothèse" d'Albert Slosman.


Vidéos pour illustrer ma lecture de la "grande hypothèse"  d'Albert Slosman.

En guise de récapitulation de l'oeuvre, cette certitude d'Albert Slosman résonne  en moi comme une révélation:
"Voilà ce que j'ai vu et compris dans mon lit de douleur: c'est la connivence de fait, spirituellement parlant, entre toutes les théologies hébraîques, chrétiennes et même grecques, mais partant d'un seul monothéisme: celui immergé avec l'Ahâ-Men-Ptah, retransmis par ses survivants jusqu'en Ath-Kâ-Ptah (Aegyptos ou Egypte)".
          
Mes articles sur ma lecture de "la grande hypothèse" d'Albert Slosman:


Quelques phrases du livre, en exergue:

" Le zodiaque de Dendérah nous montre la constellation des Poissons au zénith de son tracé. Il domine le ciel avec une évidence criante. De surcroît, entre les deux vertébrés aquatiques, inscrit dans un cadre rectangulaire, se trouve le hiéroglyphe des fortes inondations, voire du déluge, composé de trois lignes brisées en dent de scie, enfermées dans un cadre symbolique, semblable  à celui inscrit dans un cartouche.
Ainsi, il y a six millénaires au moins, Les Maîtres de la Mesure et du Nombre portaient déjà à la connaissance de leurs élèves, les futurs grands-prêtres l'état dans lequel parviendrait le globe terrestre à la fin du cycle des Poissons pour entrer dans celui du Verse-eau."


"Quelle est donc la lueur qui sauvera le monde, et qui seule est susceptible en cette fin d'ère des Poissons de faire retrouver à l'humanité sa conscience; la FOI. Et ce n'est pas le christianisme générique, mais l'entendement d'un Dieu Créateur, ayant engendré des Fils, des Messies, des Prophètes et l'Humanité que nous formons tous aujourd'hui, quelque soit la couleur de la peau. C'est ce qu'ont assuré tous les philosophes et patriarches depuis des millénaires. C'est ce qu'a dû se dire Galilée qui est mort quatre ans après être devenu aveugle! Car on oublie que du jour où il a maladroitement renié ce qui était la simple vérité, à savoir que  c'était la Terre qui tournait autour du Soleil et non le contraire, il a perdu la foi et l'étincelle de clarté qui s'accrochait à sa parcelle Divine! Il fallut attendre mars 1980 pour voir le Vatican rouvrir le dossier en réhabilitation de Galilée." 

"Le Cercle d'Or restera-t-il dans le noir complet avant que la nouvelle ère ne l'efface de la surface du globe? Se trouvera-t-il enfin une équipe aux yeux très grands ouvert pour bien comprendre le cycle éternel de l'éternité?"





Dendera Temple Part Four - Dendera, Egypt





Dendera Temple Part Three - Dendera, Egypt






Dendera Temple Part One - Dendera, Egypt






Dendera 1






STARGATE & OTHER ANOMALYS AT DENDERA TEMPLE EGYPT PART2




Secrets of Denderah caught on video #17




















The Pyramid Code - Ancient Egypt Documentary


Pyramids of Giza - Sound and Light Show - Grande Finale!P







l'énigme des pyramides résolu par Hérodote.




Le mystère incroyable des pyramides d'Egypte





Class 8: Parshat Bo: Pyramidal Geometry

C



Cairo, Egypt - Pyramids up close




Pyramids of Giza Sound and Light Show, Egypt









pyramids, pre egypt, ancient civilization, transformer






DENDERAH, The Dawn of Astronomy, English Part 1





Denderah, The Dawn of Astronomy, English, Part 2B